Révolution technologique

Écrit par Frédéric Simonet.

Le cloud computing désigne une architecture de type multi-tenant : les utilisateurs travaillent tous sans aucune exception sur une même instance de leur application par opposition au modèle classique qui impose de charger une copie de l'application sur chaque poste de travail.

(R)Évolution technologique

Le cloud computing ne fait que reprendre les principes déjà posés par l'ASP dont l'objectif était de permettre aux utilisateurs d'accéder à leurs données depuis n'importe quel poste. Il y a cependant une différence : là où l'ASP faisait intervenir autant d'instances que de clients, le cloud computing ne fait intervenir qu'une seule instance qui est partagée par tous ses utilisateurs.

Caractéristiques communes aux trois classes de services du cloud computing (SaaS, PaaS et IaaS) :

  • Service en ligne. L'utilisateur peut accéder à ses services depuis n'importe quel poste de travail.
  • Pay as you go. Utilisateurs et opérateurs sont liés par un contrat équilibré basé sur l'usage.
  • Elasticité. Les performances sont maintenues quelle que soit le niveau de charge des applications.

SaaS - Mutualisation des logiciels et des applications

Les services de type SaaS s'adressent à l'utilisateur final. Celui-ci peut travailler en ligne, partager ses documents/données et publier sans jamais avoir à se préoccuper de l'administration de ses outils. Valeur ajoutée des services de type SaaS :

  • Ergonomie des outils. Le SaaS utilise des technologies de type Flex, Mootools ou AJAX qui transposent sur le web les fonctions traditionnelles d'une interface ;
  • Simplicité des outils. Le SaaS permet à ses utilisateurs d'être rapidement opérationnels du fait de la simplicité des outils.
  • Personnalisation de l'abonnement. Le SaaS se fonde sur un modèle de paiement mensualisé qui consiste à facturer les clients en fonction des ressources qu'ils consomment.

PaaS - Mutualisation des architectures logicielles

Les services de type PaaS s'adressent aux entreprises et aux éditeurs d'applications de type SaaS. Entreprises et éditeurs peuvent déployer leurs applications sans avoir à se préoccuper des contraintes d'environnement matériel et logiciel. Valeur ajoutée des services de type PaaS :

  • Intégration des environnements. Le PaaS standardise les processus de mise en production à partir des environnements de développement.
  • Intégration des modèles d'application. Le PaaS standardise les packs à utiliser en fonction du type d'application à développer (site web, solution e-business, etc.).
  • Intégration du monitoring et des systèmes de facturation. Le PaaS standardise l'intégration des services permettant de facturer l'utilisateur final à la demande.

IaaS - Mutualisation des infrastructures

Les services de type IaaS s'adressent aux exploitants des applications. Ces derniers peuvent louer des serveurs sans avoir à se préoccuper des contraintes de configuration générale (virtualisation des serveurs et politique de migration des applications notamment). Valeur ajoutée des services de type IaaS :

  • Commande en ligne de la puissance de calcul ;
  • Commande en ligne de la mémoire et de l'espace de stockage ;
  • Commande en ligne de la bande passante des entrées/sorties.

Les centres de données orientés cloud se distinguent des hébergements classiques par leur élasticité, c'est-à-dire leur capacité à répondre automatiquement au besoin d'allouer des ressources supplémentaires en cas de besoin.

Liens utiles :

Etudes de cas AWS - Amazon Web Services

Cloud computing et empreinte écologique - Livre blanc de NETSUITE